Dépister et prendre en charge les difficultés sexuelles des patients

La nouvelle feuille de route de la stratégie nationale de santé 2021-2023 se donne comme objectif que 100% des soignants soient formés à la santé sexuelle d'ici 2030.

Mais il existe de nombreux freins au fait d'être proactif de d'aborder la question de la sexualité avec les patients :
  • le manque de formation,
  • le manque de temps,
  • la peur d'être intrusif,
  • la peur des mauvaises interpretations et des retombés juridiques...


Pour créer une réponse nous avons créé ce questionnaire afin de connaître la meilleure façon d'être utile aux soignants qui souhaitent se former à l'abord de la sexualité.

Nous sommes Arnaud ZELER et Catherine TROADEC, médecin sexologue et psychologue clinicienne sexologue.
Nous animons un blog et des formations sur la santé sexuelle à l'attention des professionnels du soin et de l'éducation.

Le but de ce questionnaire est de créer une formation qui répond aux besoins des soignants.

Nous vous serions très reconnaissant si vous preniez 2 minutes pour répondre à ces 5 questions...

A vous de jouer 😉 !

PS : Si vous êtes médecin, infirmier ou masseur-kinésithérapeute, vous pouvez déjà profiter de nos DPC sur le thème « Aborder la sexualité en consultation »
Quelle est LA principale difficulté, frustration, ou le plus gros PROBLÈME qui vous empêche aujourd’hui de parler, d'éduquer ou de prendre en charge les thèmes de santé sexuelle et de sexualité ? Qu'est-ce qui vous empêche d'arriver à vos fins, et que ressentez-vous à cause de cela ?— S'il vous plaît, détaillez le plus possible votre réponse. Plus vous êtes spécifique, mieux nous pourrons vous apporter une réponse.
Hidden
[Facultatif] Si, à la question précédente (N°5), vous avez laissé une question à laquelle vous souhaitez une réponse, laissez-nous votre adresse mail.